Tout sur le diabète

Exercice physique et sport

Savez-vous:

1. Pourquoi l’exercice physique est-il si important?
2. Quelle influence l’exercice physique et le sport ont sur votre taux de sucre sanguin?
3. Comment commencer à faire des exercices physiques ou à pratiquer un sport?

Insuline
= hormone produite par le pancréas

Exercice physique
= activité physique comme se promener, monter les escaliers, faire le ménage, faire les courses à pied ou à bicyclette, jardiner. 10 000 pas par jour sont indispensables pour obtenir un effet favorable à votre santé

Diabète
= excès de sucre dans le sang

Diabétologue
= médecin spécialisé en diabétologie

Cardiologue
= médecin spécialisé dans les maladies du cœur et des vaisseaux

Sport
= activités sportives, individuellement ou en groupe, 30 à 60 minutes par session, 150 minutes par semaine à 60-80 % d’intensité des battements du cœur maximal (= 220 – âge)

Diabétologue
= médecin spécialisé en diabétologie

Cétones
= produits de dégradation de la combustion des graisses mesurables dans le sang ou les urines

Glycémie
= teneur en glucose dans le sang

Hydrates de carbone
= glucides = sucres

Portion d’hydrates de carbone
= glucides = sucres

Hyperglycémie
= teneur excessive en glucose dans le sang

Acido-cétose
= hyperglycémie (taux de sucre élevé) avec déficit majeur en insuline et accumulation de déchets provenant de la combustion. Ceci provoque une acidification du sang et démontre un dérèglement sérieux de la glycémie

Le sport c’est agréable et bon pour la santé. Si davantage de personnes allaient courir, rouler à vélo, nager, marcher …, il y aurait moins de maladies cardiovasculaires et davantage d’octagénaires.

ET, comme si cela n’était pas suffisant, voici 10 bonnes raisons de bouger:

  1. Le sport améliore la sensibilité à l’insuline,
  2. Le sport permet d’entrainer les poumons et limiter l'essoufflement,
  3. Le sport entretient la jeunesse du cœur,
  4. Le sport vous garde jeune d’esprit,
  5. Le sport améliore la vie sociale,
  6. Le sport vous aide à contrôler votre poids,
  7. Le sport maintient vos os solides et previent l’ostéoporose,
  8. Le sport diminue la pression artérielle,
  9. Le sport est un remède idéal contre le stress, les angoisses et la dépression,
  10. Le sport est la meilleure forme d’épargne-pension.

A côté d’une alimentation saine et de l’insuline, un troisième pilier de la gestion du diabète est l’exercice physique.

Lorsque l’on bouge, on consomme de l’énergie. Cette énergie, nous la puisons dans les sucres (= le carburant) de nos muscles. Le carburant est acheminé dans nos muscles par la circulation sanguine. Si le taux de sucre diminue, le foie mobilise ses réserves. Tout ceci est régulé par des hormones dont l’insuline. L’activité de l’insuline est améliorée par le fait de bouger.

Bouger régulièrement:

30 min. quotidiennement permet de:

  • Diminuer la glycémie et l’A1c,
  • Réduire le poids et diminuer le pourcentage des graisses dans le sang,
  • Diminuer la pression artérielle et réduire ainsi les risques d’accidents cardio-vasculaires,
  • Renforcer les muscles et les os.

Si vous souhaitez faire du sport, parlez-en d’abord avec votre médecin traitant ou votre diabétologue et son équipe. Ils vous conseilleront afin de voir si vous devez préalablement consulter le cardiologue, podologue et/ou ophtalmologue.

La fréquence et l’intensité de l’activité sera bien entendu fonction de votre âge, de votre condition et de vos limites éventuelles. Il faudra y aller progressivement.

Votre intérêt et vos possibilités conditionneront aussi le choix de votre sport. Sont conseillés, la promenade, le vélo, la natation, la course et les sports de groupe. Sont déconseillés, les sports qui, en cas d’hypoglycémie, peuvent vous mettre en danger, comme, les sports moteurs, le parachutisme, la plongée...

Nous faisons la différence entre les exercices d’endurance et de résis- tance, mais dans les deux cas un entrainement progressif est indispen- sable. Les études ont montré que c’est la combinaison des deux qui donne les meilleurs résultats. Votre généraliste, diabétologue, kiné… vous donneront volontiers davantage d’informations.

Quelques conseils:

  • Faites de préférence du sport avec d’autres. Prévenez-les que vous êtes diabétique et expliquez-leur comment ils peuvent éventuellement vous aider si vous faites une hypoglycémie.
  • Veillez à apporter du changement dans votre sport et à en retirer du plaisir.
  • Emmenez toujours avec vous une boisson sucrée ou du sucre de raisin.
  • Lors de l’achat du matériel, faites-vous conseiller par des spécialistes ou votre podologue.
  • Contrôlez régulièrement vos pieds.

D’expérience, vous apprendrez que l’adaptation de vos doses d’insuline et/ou de votre alimentation sera fonction de la durée et de l’intensité de l’effort. Vous en discuterez idéalement avec le diabètologue, l’infirmièr(ère) et/ou le (la) diététicien(ne).

Les règles du jeu:

  • Contrôlez votre taux de sucre sanguin avant et après l’activité. Différez éventuellement l’activité que vous auriez planifiée. En cas de glycémie élevée (supérieure à 200 mg/dL), mesurez les corps cétoniques (ne pas faire de sport intense si corps cétoniques élevés).
  • Avant une activité planifiée: diminuez votre dose d’insuline et/ou mangez davantage de glucides.
  • Pratiquez de préférence l’injection d’insuline dans le ventre plutôt que dans la cuisse.
  • Ayez toujours sur vous du sucre de raisin (dextrose) ou une boisson sucrée.
  • Contrôlez votre taux de sucre sanguin après le sport, quand votre pouls s’est normalisé et avec des mains bien lavées.
  • Après le sport, votre glycémie peut fortement diminuer. Ne sautez jamais un repas après le sport, afin d’éviter tout risque d’hypoglycémie tardive.

Activités physiques de minimum 30 min et maximum 60 min.

FreeSyle

Si le taux de glucose sanguin est inférieur à 120 mg/dL, prenez une collation avant. La quantité d’hydrate de carbone est individuelle. Nous préconisons 1 à 2 portions d’hydrate de carbone selon que vous souhaitez exercer une activité de 30 ou de 60 minutes.

Un sportif entraîné peut déjà commencer avec une glycémie comprise entre 120 et 150 mg/dL alors que pour une personne non entraînée, il est préférable de commencer entre 150 et 200 mg/dL.

Si le taux de glucose sanguin est supérieur à 200 mg/dL, nous vous conseillons de mesurer les corps cétoniques. Un résultat positif vous verra dans l’obligation de postposer l’activité que vous aviez planifiée afin de traiter en priorité l’hyperglycémie.

Faire du sport avec une glycémie supérieure à 300 mg/dL, et un résultat de corps cétoniques positif ou non, risque de vous mener à une acido-cétose.

Donnez votre avis



generic image
FreeStyle Déclaration de confidentialité

Votre vie privée est importante pour nous. Nous avons mis à jour notre déclaration de confidentialité conformément aux nouvelles directives UE RPDG / PDG (Protection des données générales). Voir la politique de confidentialité ici.

Ok